Go to page content
 

TOY

About TOY

Formé à Londres en 2010, Toy c'est Tom Dougall (chant, guitare), Dominic O'Dair (guitares), Panda (Basse, chant), Alejandra Diez (claviers) et Charlie Salvidge (batterie).
Guidé par l'ambition de faire de la musique avec des amis proches et sur la même longueur d'onde, Toy a rapidement installé un son aussi moderne que fidèle à l'esprit psychédélique des décennies précédentes. Mariant enchainements d'accords sophistiqués à une abondance d'effets, des paroles énigmatiques et des mélodies entêtantes, l'écriture de Toy est un vrai travail de groupe : les paroles viennent de Dougall, Panda et Salvidge ; les chansons naissent et évoluent au gré d'un accord, d'une ligne de basse, d'une phrase du clavier, d'un rythme de la batterie ; Enfin les arrangements et les textures sont développés selon la très démocratique politique de « la meilleure idée l'emporte »

Après avoir emplié dans un premier temps les morceaux accompagnés par une boite à rythme, Toy a passé ses neufs premiers mois à maquetter les versions brutes des chansons qui figureraient sur son premier single 'Left Myself Behind', et sur leur premier album éponyme. À peine signé chez Heavenly Recordings par Jeff Barrett suite à un premier concert au Shacklewell Arms (East London) Toy prend possession des lieux pour une résidence de quatre semaines, affinant un show exubérant uptempo agrémenté de machine à fumée et de lasers donnant au tout un air d'Exploding Plastic Inevitable du vingt-et-unième siècle.

Pour arriver à capturer l'énergie hors du commun des concerts, Toy installe son installation de lumières dans le studio du producteur Dan Carey pour accompagner l'enregistrement de leur premier album, Toy( 2012). Principalement enregistré live avec les cinq membres jouant en même temps, chaque instrument apporte sa propre mélodie, rude et hypnotique, des sons de cordes en retrait du clavier Korg Delta de Diez à la tremblante précision des futs de batterie de Salvidge. Incluant les singles 'Motoring', 'Lose My Way', 'Make It Mine' et 'My Heart Skips A Beat', Toy est une déclaration d'intention assurée : une collection d'expérimentations sonores passionnées agrémentée d'une sensibilité pop, le tout saupoudré de passages musicaux à la fois très travaillé mais bruts dans l'exécution.

Tout en assurant la promotion de l'album, Toy a énormément tourné, en tête d'affiche au Royaume Uni, en Europe, au Japon et en Australie, à l'affiche de nombreux festivals dont la John Peel Stage de Glastonbury en 2013, et en première partie de The Horrors, The Vaccines, et British Sea Power entre autres. Le groupe admet avoir adoré jouer tard le soir pour des publics différents, adaptant régulièrement leurs morceaux : les parties instrumentales en particulier sont très librement structurées, permettant au groupe d'exploiter les retours de chaque concert pour proposer des variations sans fins aux mêmes chansons.

Cet appétit de la réinvention et de l'abondance est le reflet de l'ambition du groupe de sortir un nouvel album par an - un souhait réalisé en ce moment même avec l'arrivée de Join The Dots, qui sortira chez Heavenly en décembre 2013. Comme pour son prédécesseur, Join The Dot a principalement été enregistré live, toujours avec Carey à la barre, même si le fait de passer plus de temps en studio a permis au groupe de plus expérimenter, profitant du laboratoire de sons et de pré-amplis de Carey, pour agrémenter les titres de pistes supplémentaires. L'album est à la fois le prolongement et la succession de l'empreinte électrique qui caractérise Toy, étoffé d'idées et de chansons plus imprévisibles encore, mouvant et se transformant avec aisance et dextérité. Soutenu pas Teutonic, euphoniques bass & drums, les Fenders de Dougall et O'Dair se fondent harmonieusement dans les pans abstraits de distortions - et de même les paroles sont intentionnellement voilées, créant une aura intemporelle qui transcende toute comparaison avec d'autres groupes présent ou passé.

Après la sortie de Join The Dots, Toy va s'embarquer dans une nouvelle tournée britannique et Européenne en tête d'affiche au printemps 2014, et espère sortir sont troisième album studio avant la fin de la même année. Ils prévoient aussi un album live et un EP moins conventionnel et plus bruyant - un témoignage de l'inventivité et la détermination de Toy à imprimer leur musique dans les tympans de leur nouveau public.



Tickets
Avosbillets Suggests
  • ANI DIFRANCO

    ANI DIFRANCO

    Sat, 13 Sep 14 19:30

    Suite

    Tickets from 29.10€ Tickets
You may like

Publicité

2014-09-01 15:36